INSCRIVEZ-VOUS

À LA LISTE DE DIFFUSION

CLIQUEZ ICI

À propos de nous

Préserver le Mariage - Protégeons les Droits des Enfants est un organisme national basé au Québec et formé pour défendre les droits fondamentaux et internationalement reconnus de l’enfant qui sont menacés par le mouvement en vue de redéfinir le mariage au Canada et dans d'autres pays. Quoique ses membres puissent avoir des convictions profondes, Préserver le Mariage - Protégeons les Droits des Enfants croit que c’est possible d’adopter des positions civiques intelligentes sans avoir recours à des arguments moraux.

La Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies reconnaît un droit fondamental à chaque enfant sur notre planète. Ce droit sera aboli pour l’enfant canadien si le mariage est redéfini en tant qu’union entre deux personnes plutôt qu’entre un homme et une femme.  Selon la convention, l’enfant a, "dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d'être élevé par eux."
(1)  Ce n’est pas toujours possible, par exemple dans les cas d’adoption ou de divorce. Mais dans ces cas, toujours conformément à la convention, les lois canadiennes doivent donner la priorité aux meilleurs intérêts de l’enfant. Le mariage traditionnel rencontre, de par sa structure, ces objectifs de la convention et protège pleinement les droits des enfants à son père et mère. La redéfinition du mariage abolit cette protection, sans égard aux meilleurs intérêts de l’enfant.

Nous reconnaissons et nous nous réjouissons de l’amour que chaque parent porte à son enfant, quelle que soit la structure familiale à laquelle il/elle appartient. Le mariage implique deux parents qui ont la responsabilité conférée en droit canadien pour assurer le développement et la protection de leur enfant.  Préserver le Mariage - Protégeons les Droits des Enfants s’inquiète de l’absence intentionnelle d’un père ou d’une mère parmi les deux parents de l’enfant lorsqu’un mariage entre deux hommes ou deux femmes est officialisé. 

Préserver le Mariage ne prend pas position contre les couples homosexuels ou l’échange de voeux entre partenaires de même sexe. Préserver le Mariage ne prend aucune position quant à la moralité des comportements homosexuels.  Enfin, quoique chaque membre soit libre de ses convictions personnelles, Préserver le Mariage - Protégeons les Droits des Enfants n’est redevable envers aucun groupe politique ou religieux et souhaite la bienvenue à tout canadien désireux de défendre les droits fondamentaux de l’enfant, en particulier ceux qui sont conférés par  l’institution universelle du mariage traditionnel.  

 

(1) Convention relative aux droits de l’enfant, Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.


[Accueil]    [Votre Député]    [Références]    [A propos]    [Contactez-nous]